« Elephant » de Gus Van Sant

L’analyse de Laurence Prade-Fulleda

Pourquoi étudier ce film en français, en seconde ?
Tout d’abord, cette œuvre permet d’aider les élèves à développer une réflexion sur le système éducatif. L’analyse des procédés d’argumentation fait également partie des objectifs de la 2nde et du lycée en général. Enfin, l’étude de cette œuvre aide les élèves à passer du concret à une réflexion plus abstraite.

Mise en œuvre pédagogique
Le film est d’abord projeté en classe entière, après une brève présentation du fait divers. Ensuite les élèves sont invités à formuler le(s) problématique(s) qui leur viennent à l’esprit face à cette œuvre. Très vite, ils proposent des interrogations sur le « pourquoi ? » d’une telle œuvre, mais aussi, en rapport avec le film de Michael Moore, « Bowling for Columbine », celle du « comment ? ». Comment mettre en image un tel drame et dans quelle(s) intention(s) ? La démarche argumentative du cinéaste est donc au cœur de cette séquence.

Les élèves sont répartis en groupes qui se répartissent l’étude :

  • du schéma narratif (absence de réelle progression / répétition de scènes / différentes scènes explicatives du meurtre final / fin « ouverte »)
  • des repères spatio-temporels (travail sur l’étirement du temps/décor labyrinthique/glaciation de l’univers décrit) ;
  • du langage cinématographique (points de vue / travellings envoutants / filmage en très longue focale et jeu sur le flou / distanciation de la violence) ;
  • des personnages (variété et communauté des ados/ absence des parents/ anges ou démons ?) ;
  • des références culturelles ( labyrinthe et minotaure/ M le maudit /cinéma pour ados).

Voir le film une deuxième fois est très important : ça permet aux élèves de sortir d’un effet de sidération face à l’écran. Lors d’une deuxième séance, les groupes mettent en commun leurs constats et leurs interprétations et le professeur les guide.

Ce travail peut être formalisé à l’écrit par un travail de dissertation ou à l’oral par un débat de type café-philo, par exemple sur le thème « Existe-t-il une éducation idéale ? ».