Christophe Letournel

Christophe Letournel

Professeur en lycée professionnel d’histoire-géographie-lettres

Christophe Letournel

J’enseigne le français et l’histoire-géographie depuis 13 ans en lycée professionnel. Titulaire d’une licence d’études cinématographiques et d’une certification complémentaire « cinéma », je n’ai pas pour le moment la chance d’enseigner le septième art, comme la plupart des membres de ce jury. En conséquence, ma manière d’aborder le cinéma en classe est sans doute singulière. Elle s’enracine pour une très large part dans le projet de mon établissement, qui forme des élèves à des métiers d’art (ébénistes, menuisiers en siège ou tapissiers) et pour qui l’enrichissement culturel et artistique est fondamental. L’éducation à l’image et la culture cinématographique devaient être intégrées dans ce dispositif.

Ma fonction me conduit à utiliser très classiquement les adaptations d’œuvres littéraires que j’étudie en classe : dernièrement, La chambre des officiers de Dupeyron, en CAP Ebénisterie, et Le couperet de Costa-Gavras, en bac pro Menuiserie.

J’ai animé plusieurs années durant un ciné-club, qui est devenu un rendez-vous mensuel entre collègues et élèves de tous niveaux. Dans un endroit où l’offre culturelle est peu diversifiée, il a fait découvrir à des élèves souvent défavorisés des œuvres singulières de l’histoire du cinéma : par exemple, La nuit du chasseur de Laughton, Le mécano de la General de Keaton, Goodbye Lenin de Becker, Les yeux sans visage de Franju.

Des voyages pédagogiques en Europe ont réuni élèves et enseignants du lycée pour assister à un tournage à Barcelone ou visiter le musée du cinéma à Berlin.

Ces 4 dernières années, j’ai coordonné la réalisation de deux courts-métrages. Achevé en 2007, le premier, Le tour de Babel, a reçu le grand prix du Jury lors d’un festival local. Le montage du second, Indélébile, vient d’être finalisé. Ces projets fédérateurs, étalés sur deux années scolaires, ont mobilisé des équipes mixtes d’élèves ébénistes, des enseignants de lettres-histoire, arts appliqués, mathématiques, et de menuiserie. Réalisateur, j’ai mis en synergie tous les talents pour que chacun puisse s’exprimer à sa manière à chaque grande étape (scénario, storyboard, recherche des lieux et des comédiens amateurs, tournage, montage).